Dernières chroniques


dimanche 18 mars 2018

Nouvel horizon


Nouvel Horizon
Auteur : Yann-Cédric Agbodan-Aolio
Éditeur : auto-édition
Date de publication : 2017
Nombre de pages : 203



Résumé :

Septembre 2088. S'ouvre pour la 13e année consécutive la sélection des candidats pour l'admission au programme Nouvel Horizon. Cette année sera loin d'être comme les autres...
L'humanité est-elle toujours maîtresse de son évolution ? Telle est la question que l'on peut se poser en lisant ce livre. Ce roman post post-apocalyptique aborde les sujets du transhumanisme et de la biologie synthétique au service de la survie des Hommes immergés dans un monde toujours plus malmené par une Nature et une Technologie imprévisible.


Mon avis :


Tout d’abord, je tenais à remercier l’auteur pour ce service presse. La science-fiction est un genre que j’apprécie beaucoup et j’en lis malheureusement trop peu à mon goût. J’étais donc ravie d’avoir l’opportunité de lire ce livre.

Ce roman propose un point de départ intéressant : la Terre est dévastée et l’humanité doit fuir pour survivre. Nous assistons donc aux coulisses du programme Nouvel Horizon, visant à envoyer les premiers êtres humains sur Vénus. Mais tout ne s’arrête pas là. Car pour survivre dans un tel environnement, l’Homme a besoin d’être « conditionné », « modifié », afin de s’adapter pour le mieux sans mettre sa vie en danger.

Je n’ai eu aucun mal à entrer dans l’histoire. L’univers proposé est riche et vaste, appuyé sur de solides connaissances scientifiques qui font que le tout tient réellement la route. Il n’y a aucun doute, l’auteur connaît son sujet et nous l’explique de manière simple, sans nous perdre au détour d’interminables explications.
Malgré tout, j’avoue avoir été un peu frustrée. Je m’attendais à ce que l’histoire soit plus approfondie, à ce que l’auteur aille plus loin. Ce roman est assez court (tout juste plus de 200 pages) et aurait constitué une parfaite introduction à une histoire plus développée, dans la continuité de celle-ci.

En ce qui concerne les personnages, ils sont intéressants. Je me suis attachée à l’héroïne. Je regrette que certains personnages secondaires ne soient pas un peu plus développés, car leur psychologie était intéressante. Pareil, j’aurais aimé découvrir un peu plus les protagonistes après leur métamorphoses et aussi (et surtout même) après leur départ. Pouvoir constater si tout cela avait vraiment fonctionné etc.

Enfin, en ce qui concerne le style d’écriture, il est agréable et fluide malgré les coquilles. Le rythme est bon également et l’auteur parvient à maintenir un certain suspense jusqu’au bout.


En résumé, un roman intéressant même si j’en attendais un petit peu plus. L’auteur nous offre un univers riche, mais pas assez exploité. Je n’aurais pas été contre une bonne centaine de pages en plus !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire